Conclusions clés

L’Energiewende est pour l’Allemagne le projet d’infrastructure le plus important de l’après-guerre. Il renforce son économie et crée de nouveaux emplois.

Les bénéfices économiques de la transition compensent déjà les coûts supplémentaires par rapport au « business as usual ». Le passage à une économie d’énergies renouvelables à haut rendement nécessitera des investissements à grande échelle. Les investissements globaux dans les énergies renouvelables s’élèvent déjà à au moins 300 milliards de dollars, malgré la baisse des prix des équipements éoliens et solaires. Les renouvelables semblent coûter plus chers que l’énergie conventionnelle, mais ils deviennent meilleur marché, rendant même le charbon de moins en moins compétitif. En outre, les énergies fossiles bénéficient encore de subventions importantes et leur impact négatif sur l’environnement n’est pas répercuté dans leurs prix. En remplaçant les importations énergétiques par des renouvelables, l’Allemagne améliorera sa balance commerciale et renforcera sa sécurité énergétique. Environ 334 000 allemands travaillent déjà dans le secteur des renouvelables – bien plus que dans le secteur de l’énergie conventionnelle. Au cours des dernières années, le taux de chômage a atteint son niveau le plus bas depuis la réunification allemande en 1990. Même si un certain nombre sont des emplois manufacturiers, beaucoup d’autres sont des emplois liés à l’installation et à la maintenance. Ces emplois destinés à des techniciens, des installateurs et des architectes ont été créés au niveau local et ne peuvent pas être délocalisés.

Les énergies renouvelables créent plus d'emploi que le charbon

Ces chiffres représentent «la création brute d’emplois», à savoir le nombre absolu d’emplois ajoutés. Une étude approfondie du marché allemand prévoit une création nette d’environ 80 000 emplois qui passerait à 100 000 – 150 000 entre 2020 et 2030. Une des raisons de l'impact positif des énergies renouvelables sur la création nette d’emplois s’explique par le fait que l’électricité renouvelable compense directement l’électricité des centrales nucléaires, secteur où très peu de personnes travaillent.