Des politiques en faveur d’une énergie propre

Politique internationale pour le climat

L'Allemagne est le deuxième plus grand donateur financier pour la protection du climat au niveau mondial. Les fonds allemands pour le climat soutiennent des actions qui visent à atténuer le changement climatique par des mesures liées à l’efficacité énergétique, des fonds en faveur des énergies renouvelables, de la mobilité électrique, etc. Toutefois, l'Allemagne est bien loin de l'objectif fixé à l'échelle internationale à 0,7 pour cent du revenu national brut pour l'aide publique au développement. En 2014, cette part s’élevait environ à 0,42 pour cent, une tendance stable depuis 2008.

L’Allemagne a pendant longtemps été le principal donateur financier pour la protection du climat au niveau mondial. Comme la plupart des pays de l’OCDE, l’Allemagne est néanmoins encore loin de l’objectif fixé au début des années 1970 par un accord international, d’allouer 0,7 pour cent du revenu national brut à l’Assistance publique au développement.

Le Fonds spécial pour l’énergie et le climat a été créé en 2010, en même temps que les Initiatives nationales et internationales de protection du climat (aujourd’hui connues sous le nom d’Initiatives pour le climat). Leur financement, qui provient principalement de la vente des certificats d’émissions, sert à promouvoir les actions qui atténuent le changement climatique, comme des systèmes de refroidissement efficaces, des petites unités de cogénération, des bilans énergétiques pour les ménages à faible revenu, des réseaux de consultation pour les petites entreprises, et, dans le futur, des technologies industrielles à haut rendement, ainsi que des processus de production – pour donner quelques exemples.

L’Initiative internationale pour le Climat (ICI) finance des projets pionniers et des services de conseil hors d’Allemagne. De ses débuts au printemps 2016, quelque 500 projets ont été financés, pour un montant de 1,7 milliards d’euros. L’initiative internationale se concentre sur la politique climatique, l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, l’adaptation au changement climatique, la réduction de la déforestation et la perte de la biodiversité. Selon le site internet officiel,priorité est donnée aux « activités qui permettent de mettre en place une architecture internationale de la protection du climat en vue de solutions transparentes, innovantes et transmissibles dont l’impact dépasse le simple projet individuel ». Chaque année, de multiples projets dans les pays en voie de développement, les pays nouvellement industrialisés et ceux en transition sont sélectionnés afin de les soutenir.

En plus de l'ICI, l'Initiative internationale pour le Climat finance des projets de protection du climat à différents niveaux en l'Allemagne, comme les municipalités, l'éducation et les entreprises. Jusqu'au début de l'année 2015, quelques 19 000 projets avaient été financés pour un total de plus de 500 millions d'euros.