Questions & Réponses

Le rendement des énergies éolienne et solaire est-il toujours positif ?

Des personnes non initiées et, étonnamment, quelques experts posent quelquefois la question de savoir si les batteries de panneaux solaires et les éoliennes produisent plus d’énergie que celle qui a été nécessaire à leur production et leur installation. La réponse est simple : le rendement est extrêmement positif depuis des décennies.

L’Institut allemand de recherche solaire Fraunhofer (PDF) a estimé le temps de l’amortissement pour les panneaux photovoltaïques en Europe du Nord à « environ 2,5 ans », et même à 1,5 an, voire moins dans les endroits plus ensoleillés. La performance des panneaux solaires vendus les dernières années était garantie à 80 pour cent pour 25 ans. Ce qui veut dire, par exemple, que la capacité d’un panneau de 2,0 kilowatt à culminer à 1,6 kilowatt est garantie après 25 ans d’exploitation.

De toute évidence, le rendement énergétique du photovoltaïque est énorme – la quantité d’énergie obtenue étant bien supérieure à celle injectée.

La durée d’amortissement pour les éoliennes est encore meilleure ; elle se compte en mois, et non en années. Comme l’a dit le journal britannique The Guardian : « Une ferme éolienne moyenne produit 20-25 fois plus d’énergie au cours de sa durée de vie opérationnelle que celle nécessaire à la construction et l’installation de ses turbines. »

Avec le charbon, l’efficacité représente toujours une perte alors que pour le solaire elle représente toujours un gain. Le charbon que nous consommons est définitivement perdu, efficace pour un tiers, perdu pour les deux tiers restants. S’il n’était pas utilisé, il serait toujours sous terre – il ne serait pas perdu.

En revanche, la planète Terre reçoit une certaine quantité d’énergie solaire tous les jours. Quand l’efficacité d’un panneau solaire est de 16 pour cent, alors on perd environ 5/6 de l’énergie du soleil, mais avec un toit sans panneaux solaires, on perd tout. Le taux de 16 pour cent d’efficacité est un gain. La planète reçoit à peu près la même quantité d’énergie solaire chaque jour, mais l’énergie solaire d’hier est définitivement perdue.

En d’autres termes le choix est le suivant : recourir au charbon, c'est l’utiliser et le perdre ; recourir au solaire, c'est l’utiliser plutôt que de le perdre.