Questions & Réponses

Comment les émissions de carbone évoluent-elles ?

En 2013, les émissions de carbone ont augmenté d’environ un pour cent puis ont chuté de près de cinq pour cent avant de remonter à nouveau de 0,7 pour cent en 2015 et de 0,9 pour cent en 2016.

Selon l’AGEB, le groupe de travail composé d’experts d’entreprises publiques et de financiers qui rassemble les données énergétiques pour le pays, le secteur énergétique n’est pas à l’origine des récentes hausses des émissions de carbone, et la consommation de charbon est en baisse. Ces augmentations s’expliquent plutôt par la hausse de la demande d’énergie de chauffage et la croissance de la population allemande d’un pour cent au cours de cette période.

Si elle veut répondre à la demande des secteurs du chauffage et du transport, qui représentent environ quatre-cinquième de la consommation énergétique,* l’Energiewende* allemande doit devenir une véritable transition « énergétique » et pas seulement une transition électrique. C’est la seule façon de traiter vraiment le problème des émissions de carbone liées à la consommation d’énergie. Alors que toute l’attention continue d’être concentrée sur l’électricité issue du charbon, l’Allemagne émet actuellement plus de carbone en raison de la consommation de pétrole et de gaz.

Dans le secteur du chauffage, il y a eu un glissement progressif de l’huile de chauffage et du charbon au gaz naturel, dont les émissions de carbone spécifiques sont plus faibles ; mais dans le secteur électrique, le gaz naturel, comme source d’électricité, est plus cher en Allemagne que le charbon qui reste moins coûteux. Un prix du carbone à l’échelle européenne lié aux échanges de quotas devait faciliter la transition entre une électricité à base de charbon lourde en émissions et un gaz naturel plus respectueux de l’environnement. Mais le prix du carbone est resté beaucoup trop faible.